Phonak
logo

Étude : écouter des sons socialement pertinents pourrait améliorer la santé auditive

santé-auditive

Une conversation avec un être cher ou le fait d’entendre le rire d’un enfant pourraient jouer un grand rôle dans la santé auditive générale, selon une nouvelle étude.

Selon des chercheurs de la Georgia State University, soumettre un individu à des sons socialement pertinents peut modifier son ouïe et lui apprendre à mieux détecter ces sons.

Leurs conclusions, publiées dans le Journal of Experimental Biology, sont le fruit d’une étude menée sur des rainettes vertes qui communiquent à l’aide de deux appels vocaux. Les rainettes soumises à des appels identiques à ceux qu’elles rencontreraient dans le processus normal de reproduction à l’état sauvage ont eu une réponse auditive plus active, comparée à celle de rainettes soumises à des appels aléatoires, sans pertinence sociale.

« L’ouïe est malléable, » explique Walter Wilczynski, professeur au Neuroscience Institute de la Georgia State University. « Elle est flexible. La manière dont elle capte les signaux peut s’améliorer ou se dégrader, selon les types d’expériences auxquelles elle est soumise, notamment l’écoute de signaux sociaux. Si les grenouilles sont régulièrement soumises à leurs signaux vocaux, à ceux qui sont comportementalement significatifs pour elles, leur ouïe évolue pour leur permettre de mieux traiter ces signaux. »

Les chercheurs affirment que cette découverte pourrait avoir une influence sur l’importance de l’interaction sociale et son impact sur les fonctions sensorielles élémentaires, en particulier chez les personnes âgées dans les maisons de retraite.

« (L’absence de structure sociale est un) « immense facteur de risque pour toute maladie neurologique et psychiatrique que nous connaissons, » explique le professeur Wilczynski.

Rendez-vous sur EurekAlert.org pour en savoir plus.

Facebook Comments

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.