Phonak
logo

Ne sous-estimez pas l’isolement provoqué par une perte auditive

isolement

Il peut parfois être difficile, lorsque le diagnostic tombe, de comprendre la perte d’audition et de s’y habituer au début. On peut avoir l’impression d’être le seul dans ce cas. Mais loin s’en faut. Nous sommes nombreux et il est possible de sortir de son isolement grâce au bénévolat, en aidant les autres.

Ça y est, vous avez reçu vos aides auditives et vous entamez le lent apprentissage de la vie avec elles et avec votre perte d’audition. Un processus bien trop souvent solitaire. Même entouré de votre famille et de vos proches et de leur bienveillance, vous pouvez vous sentir très seul lors de cette phase initiale de reconquête de l’audition, avec vos multiples préoccupations.

Pourquoi se sent-on isolé ?

La raison du sentiment d’isolement induit par la perte d’audition, malgré la présence des autres, est simple. Avec la meilleure des volontés, un normo-entendant ne peut comprendre ni appréhender les difficultés, contrariétés et inquiétudes d’une personne dont l’audition diminue.

Les gens pensent même que tout redevient comme avant pour les malentendants une fois qu’ils sont appareillés. Pas tout à fait, non. Les aides auditives sont un outil précieux et, dans bien des cas, offrent un très bon niveau d’audition mais, soyons honnêtes, elles n’égalent pas l’audition naturelle normale. La distance ne doit pas s’installer simplement parce que nous sommes désormais différents ni nous résigner à l’accepter. Il existe plusieurs façons de nous aider nous-mêmes et, ce faisant, d’apporter notre contribution à la société grâce à un ‘don’ que nous seuls possédons.

En quoi le bénévolat peut-il aider à combattre l’isolement ?

Le bénévolat peut être le moyen de vous aider à retrouver votre place dans le monde, lorsque diagnostic et aides auditives ont été posés. Il y a pléthore d’organismes caritatifs mais quel meilleur moyen d’oublier ses tracas quotidiens que d’aider ceux qui sont dans la même situation que vous, voire pire.

« Le bénévolat peut être le moyen de vous aider à retrouver votre place dans le monde, lorsque diagnostic et aides auditives ont été posés. »

Les associations pour malentendants ont besoin de bénévoles motivés et apprécient particulièrement ceux qui savent ce que mal entendre veut dire. Pourquoi ? La réponse est relativement simple. Qui mieux que ceux qui en souffrent comprennent ce qu’est la perte d’audition, l’isolement et le long parcours d’adaptation aux aides auditives.

Faire la différence pour vos semblables

Je suis bénévole pour l’association britannique Hearing Link et mes propos n’engagent que le travail des membres de cette association. Un travail bénévole qui, toutefois, n’est pas si différent ailleurs. La plupart des bénévoles ont pour mission de sensibiliser à la perte auditive. Que ce soit en aidant à faire connaître l’association ou lors de manifestations, nous contribuons tous à cet effort de sensibilisation.

Cela est très important car plus l’association est connue, plus elle peut agir. Elle contribue à changer la vie de ceux qui, comme vous, n’entendent pas bien au sein de votre communauté. Imaginez à quel point vous serez content de savoir que vous avez apporté une bouffée d’oxygène à des personnes dans la même situation que vous.

De même qu’à leur famille, à leurs amis et à tous ceux qui tireraient grandement profit d’une meilleure compréhension de la perte auditive et de ses effets sur le quotidien de ces personnes. Il faut savoir que vous serez pleinement soutenu et formé pour vous permettre de remplir en toute confiance et avec succès votre rôle de bénévole.

Impliquez-vous !

On ne devient pas bénévole simplement pour être bénévole. On l’est pour faire avancer les choses et être vraiment utile à ceux qui présentent une perte d’audition. Être bénévole ne demande pas de compétences ni d’expérience particulières. Il faut juste vouloir se porter volontaire et être là pour les autres.

« Être bénévole ne demande pas de compétences ni d’expérience particulières. Il faut juste vouloir se porter volontaire et être là pour les autres. »

Rendre service aux autres favorise l’estime de soi et redonne confiance. Lorsque vous venez en aide aux autres, vous oubliez vos propres difficultés et parvenez à prendre du recul. Les problèmes tendent à devenir des défis lorsque nous nous rendons compte que certains sont pires que les nôtres.

Alors qu’attendez-vous ? Pourquoi ne pas contacter une association pour malentendants dès aujourd’hui et lui proposer quelques heures de votre temps ? Vous ne serez pas payé pour cela mais les bienfaits que vous en retirerez seront inestimables.

Lire aussi : Comment le Café Signes réunit malentendants, sourds et les « normo-entendants »

Vous êtes bénévole dans une association pour malentendants ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires !

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.