Phonak
logo

8 conseils pour bien gérer son déménagement lorsque l’on est sourd ou malentendant

demenagement

Lorsque l’on est sourd ou malentendant, un déménagement peut être source de stress – en particulier si l’on rencontre des difficultés de communication.

Toutefois, il est possible de rendre l’expérience moins stressante et le déménagement plus facile. Voici mes huit conseils pour bien gérer son déménagement lorsque l’on est sourd ou malentendant :

8. Demander aux sociétés de vous contacter de la manière la plus confortable pour vous

Nous l’avons tous connu – vous demandez un devis pour déplacer un piano ou louer un camion et dix minutes plus tard, on vous rappelle pour vous donner le prix au téléphone. Pour de nombreux sourds ou malentendants, les conversations téléphoniques peuvent être difficiles et anxiogènes. Dans ce cas, il peut être judicieux de demander que toute information importante vous soit communiquée par sms ou mail. Pour ceux qui préfèrent que cela se fasse au téléphone, divers dispositifs, tels que Roger Pen, facilitent grandement les échanges téléphoniques.

7. Noter dans un carnet les coordonnées des entreprises et personnes avec lesquelles vous traitez

J’ai trouvé très utile, pour ma part, de tenir un carnet des noms, adresses électroniques et numéros de téléphone des entreprises de déménagement, de location de véhicules, de plomberie, etc. Je l’avais toujours avec moi afin de pouvoir facilement contacter la bonne personne sans avoir à chercher sur Internet ni parcourir mes textos, mes e-mails ou ma liste d’appels.

6. Noter les étapes clés du déménagement sur un calendrier

Si, comme moi, vous avez une mémoire visuelle, vous apprécierez de voir les informations inhérentes à la préparation du déménagement écrites bien distinctement. Il m’a été précieux d’avoir le détail des dates et rendez-vous importants sur un calendrier accroché au mur lors de mon déménagement. Je savais qui attendre tel jour et j’avais mon téléphone à portée de main pour tout sms, e-mail ou appel important.

5. Préparer le médical

Si vous déménagez loin et devez changer de médecin, dentiste, audioprothésiste et autres professionnels de santé, profitez-en pour vous renseigner sur la manière dont ils gèrent la déficience auditive. Par exemple, un médecin qui vous donne la possibilité de prendre rendez-vous en ligne ou par sms sera peut-être plus accessible, pour vous, qu’un confrère qui n’est joignable que par téléphone.

4. Installer un détecteur de fumée spécialement adapté au handicap auditif

Si un appareil standard coûte une dizaine d’euros, il faut compter près de 150 euros pour un modèle proposé aux personnes souffrant de déficience auditive. Un détecteur de fumée spécialement adapté au handicap auditif peut être défini comme une « aide technique ». Dans ce cas, des financements peuvent être mobilisés pour en faciliter la prise en charge. Renseignez-vous !

3. Se renseigner sur les installations d’accessibilité domestique et les aides

N’hésitez pas à prendre contact avec une assistante sociale de la commune dans laquelle vous emménagez. Elle pourra vous conseiller sur les différentes démarches pour solliciter des aides et voir ce que les autorités locales proposent. Par l’échange d’expérience sur les différents matériels, les associations de personnes sourdes et malentendantes peuvent également vous aider dans le choix d’adaptations (émetteurs vibratoires, boucle à induction magnétique…).

2. Se présenter à ses nouveaux voisins

Lorsque j’ai emménagé dans mon nouvel appartement, je suis allée frapper à la porte de mes voisins pour me présenter. Au-delà de la démarche courtoise, cela m’a permis de choisir l’instant pour engager la conversation (durant la journée afin de plus clairement pouvoir lire sur les lèvres) et d’éviter « d’ignorer » bien malgré moi une personne me disant bonjour !

1. Faire en sorte que les indispensables soient dans un carton aisément accessible

Il n’y a rien de plus agaçant que d’arriver dans une nouvelle maison et de ne pas trouver ce qu’il faut pour ses aides auditives, pile ou boîte de séchage par exemple. Pour éviter ce problème, je remplis un carton, clairement étiqueté, de tout ce qui m’est important et le pose dans un endroit facile d’accès. Savoir à tout moment où se trouvait cette boîte a diminué nettement la sensation de stress chez moi. Vous pouvez mettre d’autres choses dans ce carton d’indispensables, comme votre chargeur de téléphone par exemple – ou, si vous êtes comme moi, une tablette de chocolat d’urgence !

Avez-vous d’autres conseils de déménagement pour sourds ou malentendants ? N’hésitez pas à les partager en commentaires !

Facebook Comments

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.