Phonak
logo

Conseils pour aider bébé à garder ses appareils auditifs dans les oreilles

Bébé

Raina, notre bébé de 11 mois adore enlever ses appareils auditifs. Ses petits doigts tentent d’agripper ses oreilles même lorsqu’elle ne les porte pas !

 Dans la mesure où l’utilisation constante d’aides auditives est importante pour le développement du langage, nous avons demandé à son audioprothésiste des conseils pour aider notre bébé à bien garder ses appareils.

« Chez les bébés, la question n’est pas de savoir s’ils vont retirer leurs aides auditives, mais quand », nous a expliqué l’audioprothésiste de Raina.

Pour nous aider à l’empêcher de retirer ses appareils, il nous a donc suggéré trois choses : essayer de lui mettre un bonnet, un bandeau et même de l’adhésif pour perruque. Si nous n’avons pas essayé l’adhésif, nous avons en revanche testé tout le reste. Les bonnets ont aidé, mais notre fille commence à savoir les retirer.

L’audioprothésiste nous a heureusement affirmé que retirer ses appareils auditifs n’était qu’une phase transitoire pour notre bébé et que cela finirait par s’arrêter.

Résoudre les problèmes d’adaptation des embouts

Si les embouts ne sont pas parfaitement ajustés, l’aide auditive de notre bébé tombe facilement. Une parfaite adaptation des embouts est cruciale pour la bonne tenue des appareils auditifs pédiatriques. 

« Deux choses sont primordiales avec les embouts destinés aux jeunes enfants : ils doivent être larges et le conduit auditif doit être suffisamment profond », nous a expliqué l’audioprothésiste de Raina. « Ces deux aspects favorisent la rétention et prolongent la durée de vie de l’embout chez les petits. »

Pour des embouts larges, il précise sur le bon de commande qu’il s’agit d’embouts « doubles » ou « triples ». L’élargissement permet aussi de compenser la croissance rapide du bébé.

« Réussir à effectuer les longues empreintes auriculaires nécessaires sur les jeunes enfants s’acquiert avec la pratique. Cela requiert aussi d’être à l’aise pour les faire sur des sujets qui bougent », a expliqué l’audioprothésiste.

Même avec des embouts parfaitement ajustés, réussir à ce que notre bébé garde ses aides auditives reste très difficile. 

Gardez votre calme, même lorsqu’ils retirent leurs aides auditives

Il nous a dit de ne pas nous en faire même si Raina n’utilise pas parfaitement ses appareils au quotidien.

« Même si elle ne parvient à les garder que quelques heures par jour, c’est déjà plus d’accès au son que ce qu’elle aurait autrement », a-t-elle ajouté.

Trois autres mamans partagent leurs expériences des difficultés de faire garder les aides auditives à leur bébé :

« Ma fille a été appareillée à l’âge de sept mois. Ce qui me faisait le plus peur au début c’était le risque d’étouffement. Je la surveillais comme le lait sur le feu à chaque fois qu’elle portait ses aides auditives. Il me fallait généralement les lui remettre au moins 15 fois par jour. Parfois je finissais par abandonner. Nous avons finalement acheté des bandeaux et cela a aidé à lui faire garder ses aides auditives un peu plus longtemps, mais il a fallu plusieurs mois pour que ce soit au moins 20 minutes d’affilée.

En grandissant, elle s’est enfin mise à les porter plus d’une vingtaine de minutes sans les enlever. Nous la reprenions quand elle le faisait. Je lui disais quelque chose comme : « N’oublie pas que tu en as besoin pour entendre, elles t’aident à entendre. » Si elle persistait à vouloir les enlever, je finissais par céder et les laissais un peu de côté pendant quelque temps. Je ne voulais pas qu’elle éprouve un sentiment négatif à leur égard.

Lorsque nous avons eu la première paire d’aides auditives Sky B de Phonak, elle l’a aussitôt portée pendant plusieurs heures d’affilée. Peut-être étaient-elles plus confortables ? Maintenant qu’elle a plus d’un an, elle les arrache lorsqu’elle veut attirer notre attention, car elle sait que nous accourons immédiatement ! Dans ces cas-là, je les garde parce que je ne veux pas cautionner son comportement. Cette semaine pour la première fois, elle a pleuré et pointé ses oreilles du doigt pour demander à ce qu’on lui mette ses aides auditives ! Elle apprend finalement qu’elle aime les porter. Mon plus grand conseil pour les parents est d’être indulgents avec eux-mêmes. J’ai dû accepter le fait qu’elle n’allait pas les porter à longueur de journée, c’était tout bonnement impossible. » – Courtney

A lire également : « C’est quoi dans tes oreilles ? », ou comment répondre aux questions sur les aides auditives de nos enfants.

« C’est une lutte permanente avec mon fils Duke. Les bonnets d’aviateur pour bébé ont vraiment bien aidé, mais il apprend peu à peu à glisser la main dessous et à retirer son appareil quand il en a vraiment envie ! Récemment, j’ai rencontré une autre maman dont l’enfant s’est habitué à porter ses aides auditives à 18 mois. Je pense donc qu’il faut juste continuer d’essayer et qu’ils finissent par s’y habituer à la longue. Je l’appelle aussi sa « super oreille » et j’en fais toute une affaire au moment de la mettre le matin en disant des choses comme : « Oh, Duke peut entendre grâce à sa super oreille ! » Et il adore ça ! » – Natalie

« En ce qui nous concerne, nous avons un bébé qui arrache souvent ses aides auditives. Les attaches de sécurité pédiatriques m’ont aidée à accepter l’idée de pouvoir sortir dans le monde extérieur. Je prenais aussi le bonnet pour assurer le tout ! À présent, mon fils n’a plus vraiment besoin d’aucun des deux systèmes. Mais lorsque nous nous baladons, j’utilise généralement le bonnet. Les autocollants double-face n’ont jamais fonctionné, car il se contentait de les arracher et ses cheveux par la même occasion. Nous voyageons beaucoup, du coup, je garde ses aides auditives dans un étui à lunettes. C’est plus facile pour les retrouver dans le sac à langer.

À la maison, nous essayons de veiller à ce que ses appareils restent accessibles en les posant dans deux endroits uniquement : sur sa table de chevet et dans un coin de la cuisine. De cette façon, nous les voyons et pensons ainsi à les lui mettre. Dans l’idéal, je les lui mets avant même qu’il ne sorte de son berceau, comme ça il les oublie plus vite. Le meilleur conseil qu’on m’ait donné c’est de les mettre et ensuite de passer à une activité. Ils oublient alors plus facilement qu’ils les portent ! » – Kelly

Que conseilleriez-vous pour réussir à faire garder ses appareils auditifs à un bébé ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires !

Mots-clefs : , , ,

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.