Phonak
logo

Des chercheurs découvrent une combinaison de médicaments qui pourrait régénérer les cellules ciliées de l’oreille

Des chercheurs américains se sont demandés pourquoi certains animaux possédaient la capacité naturelle de régénérer des parties de leur organisme qui ont cessé de fonctionner. Les lézards peuvent ainsi développer des membres perdus et les requins font même pousser de nouveaux ensembles de dents. Cependant, dans le cas des êtres humains, rien de tel ne semble se produire.  

Il est prouvé que nous possédons, en tant qu’êtres humains, une capacité à régénérer les cellules de nos intestins. Une similitude entre ces cellules de l’intestin et les cellules situées dans la cochlée a conduit les chercheurs du MIT, du Brigham and Women’s Hospital, et du Massachusetts Eye and Ear à découvrir qu’un cocktail de médicaments injectés dans cette zone peut provoquer une repousse des cellules ciliées, ce qui auparavant était supposé impossible.

Espoir de remède contre la perte auditive neurosensorielle

Selon MIT News, nous sommes tous nés avec environ 15.000 cellules ciliées par oreille. Quand ces cellules ciliées fines sont endommagées, il en résulte une perte auditive neurosensorielle. Contrairement aux poils des autres parties du corps, une fois endommagés, ceux-ci ne repoussent pas. Les dommages occasionnés aux cellules ciliées peuvent être tels qu’elles sont perdues et sont irrécupérables. Par exemple, des bruits forts tels que ceux produits par des écouteurs sans limite de volume peuvent endommager ces cellules. Cette perte d’audition peut être un processus graduel ou se produire rapidement ou soudainement. D’autres causes de perte capillaire de ce type existent, allant de la prise de certains antibiotiques au processus même de vieillissement normal. Il s’agit d’un problème qui n’est pas un cas isolé mais qui affecte la majorité de la population mondiale. Si tout se passe comme l’ont indiqué les recherches jusqu’à présent, le traitement pourrait être aussi simple qu’une injection dans l’oreille moyenne. Cela stimulerait alors les cellules, provoquant la régénération des cellules ciliées et avec elles, la restauration de l’ouïe.

Faire progresser la science pour l’avenir

Un groupe de chercheurs s’est réuni et a fondé une entreprise, Frequency Therapeutics, qui a obtenu une licence pour cette technologie et a déclaré l’an dernier qu’elle commencerait les essais initiaux sur des sujets humains dans seulement dix-huit mois.

Les essais britanniques ont déjà débuté sur les 24 premiers sujets humains qui ont reçu chacun des injections fin 2017. En décembre de l’année dernière, le Royal Victorian Eye and Ear Hospital de Melbourne, en Australie, a également commencé ses essais sur neuf volontaires. Le cocktail de médicaments facilement injectable a reçu l’appellation FX-322 et a été injecté directement dans le tympan, après une anesthésie locale préalable. Ces essais n’en sont qu’à leurs débuts, mais à ce jour aucun effet secondaire n’a été signalé. Les essais devraient se poursuivre et les patients être surveillés au cours des deux prochaines années.

Ne vous débarrassez pas de vos aides auditives

Ceci, bien sûr, ne signifie pas qu’une telle technologie verra le jour très prochainement. Puisque ce projet en est encore au stade de la recherche, il pourrait s’écouler de nombreuses années avant qu’il n’aboutisse, même à petite échelle. Il représente, cependant, un futur espoir. Car même si tout cela fonctionne comme espéré, les aides auditives et leur technologie seront encore nécessaires dans un avenir prévisible. Ce type d’innovation technologique médicale en est à ses balbutiements, contrairement à la technologie auditive qui est non seulement à la pointe de la technologie, mais qui est facilement accessible ici et maintenant. Pour en savoir plus sur ce traitement médicamenteux, cliquez ici

PR Hilton on EmailPR Hilton on FacebookPR Hilton on InstagramPR Hilton on PinterestPR Hilton on TwitterPR Hilton on Wordpress
PR Hilton
Phil est un auteur, journaliste et thérapeute, vivant sur la magnifique côte du North Yorkshire avec sa femme Raine et leurs 3 enfants. Phil a été diagnostiqué en 2016 avec une perte auditive légère à modérée et des acouphènes.

Leave a Reply

  Subscribe  
Me notifier des

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.