Phonak
logo

Comment mes aides auditives ont survécu à une ‘soirée piscine’.

piscine

Il y a quelques années, mon pire cauchemar est devenu réalité. Mes aides auditives ont pris l’eau.

J’ai vécu tout cela comme dans un ralenti, tandis que je tombais dans la piscine. J’ai essayé par tous les moyens de garder la tête hors de l’eau, battant des bras pour me dégager, une expression d’épouvante sur le visage. Pour moi, elles étaient foutues.

La soirée piscine

Cela s’est produit alors que je travaillais dans un centre équestre. J’y étais plus ou moins femme de chambre et je vivais sur place, à des kilomètres de toute ville ou agglomération. Vers le 4 juillet, une fête a été organisée pour les employés, avec dîner et accès à la piscine, généralement réservée aux hôtes.

J’étais habillée et je marchais le long de la piscine lorsque, soudain, un de mes collègues a pensé qu’il serait amusant de me pousser (si je n’avais pas porté des aides auditives, j’aurais été du même avis !). Il s’est approché en silence et a mis son plan à exécution. Je n’ai alors pensé qu’à une chose – mes aides auditives. J’ai touché l’eau et la piscine m’a engloutie.

Je suis remontée en panique, je suis sortie de l’eau et je me suis précipitée dans ma chambre.  Je ne pouvais m’empêcher de pleurer, mille questions tournant dans ma tête en pensant à ce que j’allais devenir sans aide auditive.

Comment j’ai sauvé mes aides auditives

Une fois dans ma chambre, j’ai enlevé mes appareils, retiré les piles et essayé de sécher le boîtier aussi bien que j’ai pu. Deux filles qui avaient vu ce qu’il s’était passé sont venues me rejoindre avec un sac rempli de riz. J’ai mis mes aides auditives dans le sac et laissé le riz absorber l’humidité pendant près de deux heures. Les filles m’ont réconfortée. Tout ce que je pouvais faire, c’était attendre et voir si l’eau avait eu un impact sur leur fonctionnement. Lorsque je les ai remises, deux heures plus tard, j’ai appuyé sur le bouton ‘marche’ et, miracle, elles fonctionnaient !

Avais-je des aides auditives étanches ?

Après cette expérience, j’ai appris que mes aides auditives Phonak étaient résistantes à l’eau. Elles ne sont pas faites pour faire de la plongée ni rester dans l’eau de façon prolongée mais elles supportent d’être immergées ou aspergées d’eau de temps en temps.

Conseil Phonak : Les aides auditives Phonak sont certifiées IP67 (voire même IP68 pour les dernières solutions rechargeables Phonak). L’indice de protection IP est un standard défini par la norme internationale CEI 60529. Cet indice classe le degré de protection procuré aux matériaux électriques face aux intrusions de corps solides et liquides. Le premier chiffre correspond au niveau de protection contre la poussière – 6 équivalant à une protection totale. Le second chiffre correspond au degré de protection contre l’eau – 7 équivalant à une protection contre les effets d’une immersion. Cela veut dire qu’elles résistent à une immersion de 30 mn jusqu’à 1 m avant d’être irrémédiablement endommagées et de nécessiter une intervention de réparation.

Un fait étonnant que j’aurais aimé connaître plus tôt – étant donné ma frayeur après l’incident de la piscine.

Au final, j’ai survécu à l’un de mes pires cauchemars. Les voyages mais aussi le quotidien peuvent nous confronter à une multitude de scénarios pouvant entraîner la fin d’une aide auditive (comme la fois où mon chien en a mangé une…). Je sais désormais que l’on peut me pousser dans la piscine sans trop de risque, sans oublier de prendre soin quotidiennement des mes aides auditives.

Mots-clefs : , ,

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.