Phonak
logo

Savez-vous que septembre est le mois de la sensibilisation à la surdité ?

sensibilisation

Eh oui, nous y voilà à nouveau ! Pour les non initiés, sachez que septembre est le mois international de la sensibilisation à la surdité. Et par la même occasion, une chance de faire entendre nos voix.

Parrainé par la Fédération mondiale des sourds, représentante de la communauté sourde internationale officiellement reconnue par l’ONU, l’événement était à l’origine isolé et baptisé Journée mondiale des sourds en 1958. Avec le temps, cette journée s’est transformée en Semaine mondiale des sourds. Elle est organisée tout au long de la dernière semaine de septembre. Une rapide recherche sur Google vous permettra de voir en réalité qu’il existe une grande disparité au niveau du calendrier.

Les organisations locales, régionales et nationales ont en effet souvent choisi des journées ou des semaines différentes, voire même le mois complet, comme période de reconnaissance! En Afrique du Sud, les dates officiellement reconnues par le gouvernement vont du 29 août au 4 septembre ; la manifestation est donc techniquement déjà clôturée. Cela n’a finalement guère d’importance. Car ce qui compte avant tout, c’est que la sensibilisation soit en permanence au cœur de nos priorités !

L’objectif de ce mois (jour ou semaine, peu importe !) est d’accroître la sensibilisation des gens à la surdité ainsi qu’à la culture et aux difficultés des personnes sourdes. Langue des signes, programmes sous-titrés, accessibilité à des manifestations, conscience du bruit, sécurité au travail, personnalités sourdes… Nous avons tant à partager !

À lire également : Comment j’ai changé d’attitude vis-à-vis de ma perte auditive

Ce que vous pouvez faire pour contribuer à la sensibilisation

Je vous encourage vivement à faire une action en faveur de la sensibilisation à la déficience auditive. Vous pouvez essayer de faire comprendre à vos collègues les difficultés que nous devons surmonter, d’enseigner la langue des signes à des enfants dans les écoles, de réaliser des affiches pour votre bibliothèque locale. Si cela permet de sensibiliser et d’ouvrir les yeux des gens sur notre handicap, lancez-vous ! Notre pire ennemi ne sont pas les gens malveillants qui cherchent à nous rabaisser (soyons honnêtes, il en existe de moins en moins et ils utiliseraient n’importe quel prétexte pour humilier les autres). Non, notre pire ennemi, c’est simplement l’ignorance. Si les gens ne nous aident pas, c’est juste parce qu’ils ne savent pas comment. Logique, non ?

« … Si cela permet de sensibiliser et d’ouvrir un peu les yeux des gens sur notre handicap, lancez-vous ! »

Alors, allez-y et faites preuve de créativité pour répandre la bonne parole !

L’année dernière, j’ai eu la chance de travailler avec l’équipe de rugby des Cell C Sharks et de tourner une vidéo.

Tout le monde n’a pas la possibilité de faire des choses aussi complexes que celle-là, mais chaque pierre contribue à l’édifice. Je vais présenter un montage à l’école où je travaille et continue à guetter toute occasion qui se présente.

Lors de son investiture en tant que premier président démocratiquement élu de la République d’Afrique du Sud, Nelson Rolihlahla Mandela a cité Marianne Williamson. Son message était clair : allez-y. Brillez. Puisez le courage dans les mots d’un homme qui a enduré 27 années d’emprisonnement pour inspirer ses concitoyens et les encourager à construire une nation. Montrez au monde ce dont nous sommes capables.

Que faites-vous pour contribuer à la sensibilisation ce mois-ci ? Racontez-nous tout sur les réseaux sociaux ou en écrivant un commentaire ci-dessous !

Références :

Un retour à l’amour : réflexions sur les principes de Un cours en miracles, Harper Collins, 1992. Extrait du chapitre 7, section 3 (pp. 190-191)

Facebook Comments

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.