Phonak
logo

Avec ma perte auditive je pensais que danser m’était impossible, quelle erreur !

danse

En 2015, j’ai eu l’opportunité de participer à l’émission « Danse avec les stars » : tant de découvertes, d’efforts et de d’apprentissage !


Lorsque j’ai accepté de participer à l’émission, mon objectif était clair : changer les regards et idées préconçues en montrant au public que nous, personnes malentendantes, pouvons danser comme tout le monde. J’ai dépassé largement cet objectif, mon expérience n’en a été que plus bénéfique.

Je n’avais jamais dansé avant, et pour lui, danser avec une personne malentendante était peu commun !

Durant 2 mois, j’ai eu le grand honneur de danser avec Maxime Dereymez, un danseur professionnel qui a réellement su adapter son expertise à mes besoins et mes attentes. Nous avons chacun eu beaucoup de patience et avons fait énormément d’efforts pour s’adapter l’un à l’autre. Je n’avais jamais dansé avant, et pour lui, danser avec une personne malentendante était peu commun !

On répétait plusieurs fois la chorégraphie toute la journée, même parfois jusqu’à minuit pour apprendre par cœur les pas. Un travail de titan, mais qui en valait la chandelle ! Le résultat a été au rendez-vous. J’entendais difficilement la musique, mes aides auditives m’aidant avec la musique et les vibrations.

Nous étions nombreux, souvent dans des environnements assez bruyants.

Mes aides auditives m’ont également beaucoup aidée lorsque j’étais avec les autres participants à l’émission. Nous étions nombreux, souvent dans des environnements assez bruyants. Heureusement que j’avais mes aides auditives pour mieux les comprendre et pouvoir discuter librement avec eux. Sans elles, j’aurais manqué tellement de bons moments et de fous rires en tout genre. Nous échangions aussi très régulièrement avec les médias, sans mes aides auditives, ça aurait été clairement impossible de pouvoir parler avec eux.

“(…) je pensais tout simple que la danse n’était pas faite pour moi. Quelle erreur !”

A force d’entraînement, je me suis malheureusement blessée et ai dû arrêté l’aventure. Le bilan reste très positif, j’en suis ressortie grandie et avec plus de confiance en moi. J’ai fini par aimer la danser, chose totalement nouvelle, pour être honnête je pensais tout simple que la danse n’était pas faite pour moi. Quelle erreur ! Cette expérience a représenté pour moi énormément de travail et de concentration, mais je me suis réellement amusée ! Je ne pensais pas être capable d’apprendre autant de chorégraphies difficiles comme le foxtrot, la valse, le tango, la salsa, le quickstep, etc…

Lire aussi : Ces sons typiques de l’été dont je peux désormais profiter grâce à mes aides auditives

Je suis contente d’avoir prouvé que l’on peut danser comme les autres, même lorsque l’on a une perte auditive. C’est une belle revanche !

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.