Phonak
logo

En quoi consistent les boucles magnétiques et comment fonctionnent-elles ?

Boucle magnétique

Une boucle magnétique, également appelée boucle à induction, est un système auditif conçu pour être utilisé par les malentendants dans différents lieux publics tels qu’un magasin, un bureau, un théâtre ou une gare.

Quand tout fonctionne normalement, les boucles magnétiques peuvent être extrêmement utiles et agréables à utiliser. Cependant, des problèmes peuvent parfois compliquer leur utilisation.

En quoi consistent les boucles magnétiques ?

Les boucles magnétiques produisent un signal magnétique sans fil. Le signal est capté par une aide auditive réglée sur le mode T (comme « Telecoil », ou boucle à induction). Les boucles magnétiques comprennent un microphone permettant de capter les conversations. Celles-ci sont à leur tour acheminées à travers un amplificateur, puis le signal est canalisé dans une boucle de câble. Ce dispositif est adapté à l’espace d’une pièce, d’un magasin, d’un bureau, d’une église, d’un théâtre, d’une gare, ou autre. Toutes les aides auditives ne bénéficient pas de la possibilité d’utiliser le mode T. L’une des raisons en est que tous les audioprothésistes ne le considèrent pas comme un service standard. De ce fait, vous devez toujours demander l’activation du mode T lors de l’adaptation de nouveaux appareils auditifs.

Les boucles magnétiques fonctionnent-elles bien ?

La réalité de la situation, en ce qui concerne les boucles magnétiques, est souvent décevante pour ceux qui cherchent à les utiliser. La raison principale en est le faux sentiment de sécurité procuré par l’inclusion d’un tel système. Il existe également d’autres raisons qui rendent l’utilisation des boucles magnétiques plus difficile.

1. Souvent, le personnel n’est pas formé pour utiliser ou entretenir les boucles magnétiques

Un nombre croissant de magasins, de bureaux et de bâtiments publics se font équiper de boucles magnétiques, mais ils ne dispensent pas de formation à l’utilisation et à l’entretien de ces boucles. Une fois activées et testées, les boucles magnétiques sont considérées comme étant en place et opérationnelles. Dès 2011, une étude sur les boucles magnétiques a été réalisée par Action On Hearing Loss (anciennement « Institut national royal pour les sourds ») en Écosse, où résident 168.000 utilisateurs d’aides auditives. L’étude a révélé que 25% des magasins proposant l’utilisation d’un système d’induction ne parvenaient pas à offrir une boucle magnétique fonctionnelle de quelque sorte que ce soit. L’un d’eux a indiqué avoir acheté un système de boucle et l’a montré avec fierté,… toujours dans sa boîte. Les résultats ont également révélé une lacune concernant le manque de personnel formé à l’utilisation des systèmes de boucles installés. Le journal The Guardian a signalé le même problème. Il a mentionné non seulement des problèmes concernant les boucles, mais aussi un manque d’intérêt lorsqu’il s’agit d’évoquer leur mise à disposition, par ceux qui ont indiqué leur disponibilité. Il a même signalé que les bureaux de poste étaient parmi les pires fautifs, puisque 18 succursales les avaient désactivés, tandis que d’autres systèmes ne fonctionnaient pas dans 21 autres bureaux de poste et que 8 autres bureaux ne disposaient d’absolument aucun système.

2. Entendre avec le mode T de l’aide auditive

Le plus gros problème provient du fait que pour pouvoir utiliser un système de boucle magnétique, l’aide auditive doit être activée sur le mode T. Maintenant, lorsque ce mode est activé dans un environnement de boucle d’induction totalement opérationnel, il en résulte un volume plus élevé, une clarté et une réduction des bruits de fond, ainsi qu’une capacité à entendre clairement ce qui vous est dit. Cependant, si l’aide auditive passe en mode T sans boucle d’induction active, un fort sifflement retentit dans la ou les aides auditives. Lorsque l’on considère que les boucles magnétiques sont souvent utilisées dans des lieux publics très fréquentés avec une surabondance de bruits de fond et de bavardages, cela peut s’avérer très frustrant. L’activation du mode T de l’aide auditive dans une telle situation peut entraîner une clarté moindre, un bruit excessif et une compréhension inférieure à celle que ce que l’on obtiendrait avec un réglage normal de l’aide auditive. La nécessité de demander à la personne de répéter ce qu’elle vient de dire et le sentiment de perte de contrôle de la situation peuvent être une expérience très embarrassante pour de nombreuses personnes malentendantes.

Que fait-on ?

L’idée de disposer de boucles d’induction clairement signalées vise à informer suffisamment à l’avance les personnes malentendantes du service ainsi fourni afin qu’elles puissent régler leur aide auditive sur le bon paramètre. Cela épargne également à certaines de ces personnes l’embarras éventuel d’avoir à demander si ce service est fourni. L’absence de ces boucles magnétiques constitue, en réalité, une infraction à la loi au Royaume-Uni où leur mise à disposition au profit des personnes malentendantes est une obligation légale. De toute évidence, il s’agit d’un domaine dans lequel les contrôles ne sont pas effectués, où la formation du personnel fait souvent défaut et où ceux qui devraient veiller au plus grand bien de tous font preuve d’une léthargie généralisée. Il a été constaté que ce problème était largement répandu, et au Royaume-Uni l’association Hearing Link a donc mis en place une campagne intitulée « Entendons » afin de vérifier les boucles et de signaler tout dysfonctionnement, et de parler au personnel de leur utilisation et de leur fonctionnement. La même association cherche également à persuader un plus grand nombre d’établissements d’envisager l’installation de boucles dans tout le Royaume-Uni.

 

Que pouvons-nous faire ?

En tant que porteurs d’aides auditives, nous pouvons prendre les choses en main et mener discrètement l’enquête auprès des fournisseurs de boucles magnétiques.

« En tant que porteurs d’aides auditives, nous pouvons prendre les choses en main et mener discrètement l’enquête auprès des fournisseurs de boucles magnétiques. »

Vous pouvez profiter d’un moment de calme et poser des questions sur le système et son fonctionnement, en expliquant vos propres besoins et vos raisons. Vous pouvez envoyer des emails ou des lettres aux fournisseurs en leur posant ces mêmes questions. Si des boucles sont présentes, il est important qu’elles fonctionnent parfaitement et soient activées. Oui, souvent les systèmes à induction ne sont pas allumés et le personnel ne possède pas les connaissances nécessaires pour les faire fonctionner. Il ne suffit pas de supposer que si un signal de boucle est présent, un système opérationnel est en cours de fonctionnement. Car, tout simplement, ce n’est peut-être pas le cas. Aussi, il peut s’avérer judicieux de garder votre Roger Pen ou votre ComPilot à portée de main. De cette façon, si vos boucles magnétiques ne fonctionnent pas, vous pouvez facilement transmettre le son directement dans vos aides auditives.

Lire la suite : 4 anecdotes qui vous parleront si vous utilisez un Roger Pen

 

Soyez un défenseur de la cause des malentendants

Cela vaut vraiment la peine de poser des questions sur les boucles et même d’en tester certaines. Cela vous permet non seulement de rester au fait de vos besoins en matière de perte d’audition, mais également de prendre fait et cause pour d’autres personnes souffrant également de perte d’audition. Si vous êtes confiant, prenez un peu de temps dans votre emploi du temps surchargé et dialoguez avec les établissements qui proposent des boucles. Voyez s’ils comprennent vraiment comment le système est censé fonctionner. La plupart des gens, s’ils sont approchés de la bonne manière, seront heureux de travailler avec vous pour rendre notre monde un peu meilleur.

Quelles sont vos expériences en matière d’utilisation des boucles magnétiques ? Partagez-les avec nous dans les commentaires.

Facebook Comments

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.