Phonak
logo

5 conseils pour se présenter à un rendez-vous chez le médecin lorsqu’on a une déficience auditive

médecin

Pour la plupart des gens, prendre un rendez-vous et aller consulter un médecin est une procédure des plus simples. Mais ce n’est malheureusement pas aussi facile pour tout le monde.

Pour ceux qui souffrent d’une perte auditive, se rendre à un rendez-vous chez le médecin pose un certain nombre de problèmes et difficultés que ne rencontrerait pas un entendant.

Voici quelques conseils pour surmonter ces difficultés et faciliter l’expérience de la consultation médicale.

1) Apprenez à connaître l’hôpital ou le cabinet de votre médecin

Au moment de choisir un nouveau médecin généraliste, prenez le temps de vous familiariser avec le fonctionnement de l’endroit où il exerce. La plupart des hôpitaux et des cabinets médicaux offrent un service en ligne permettant de prendre ou d’annuler un rendez-vous et de demander un renouvellement de prescription.

Observez l’endroit et voyez de quelle façon les patients sont appelés lorsque vient leur tour. Vous serez sans doute surpris de voir que de nombreux cabinets ont désormais des panneaux lumineux affichant le nom du patient ainsi que le nom et la salle du praticien.

C’est très utile, mais cela a aussi ses inconvénients. Chaque fois que l’affichage change, un signal sonore retentit pour attirer l’attention des patients. Vous devez donc vous assurer de vous installer dans un endroit propice à la lecture du tableau.

Même lorsque vous connaissez déjà bien votre lieu de consultation, prenez le temps nécessaire pour vous familiariser avec son fonctionnement. Cela vous permettra à long terme de gagner du temps et de vous épargner bien des hésitations.

2) Soyez visible

Une erreur que commettent souvent les personnes souffrant de perte auditive est d’essayer de se fondre dans la masse pour ne pas attirer l’attention sur eux. Mais dans le monde médical, c’est une grave erreur.

Les médecins, les infirmières et autres professionnels de santé ont l’habitude de s’appuyer sur un faisceau d’informations et partent donc du principe que toutes les informations dont ils ont besoin figurent dans les dossiers. À moins que le personnel n’ait connaissance de vos problèmes d’audition, la procédure standard pour eux sera de considérer que votre ouïe fonctionne parfaitement.

La perte auditive demeure invisible. Elle est de ce fait souvent occultée ou sous-estimée. Assurez-vous d’informer le personnel préposé à l’accueil que vous êtes malentendant. Cette simple indication peut avoir l’effet d’une formule magique. Les gens feront alors souvent plus attention à s’exprimer clairement et enverront souvent du personnel médical vous voir. Même lorsque ce n’est pas encore votre tour.

Si vous n’aimez pas devoir parler de votre perte auditive en présence d’autres patients, vous pouvez acheter un badge précisant la nature de vos difficultés d’audition. Certaines personnes en portent un de manière discrète sur le revers de leur veste afin de pouvoir le montrer à une personne sans mettre au courant toute la file d’attente.

3) Soyez prêt à expliquer

On s’attend généralement à ce que son médecin ait une parfaite connaissance de tous les soucis de santé. Mais la réalité est en fait bien décevante.

Ceux-ci ont un emploi du temps incroyablement rempli et une charge de travail énorme. À moins que leur domaine de spécialisation ne soit lié à celui de l’audition ou qu’ils aient une expérience personnelle de la perte auditive, il y a fort à parier pour que leurs connaissances en la matière soient proches de zéro.

Il n’est pas rare qu’ils n’en sachent pas plus sur la perte auditive que le reste de la communauté entendante. Il est donc essentiel de s’assurer qu’ils comprennent vos besoins et vos difficultés spécifiques avant et pendant les rendez-vous médicaux.

Comme la vaste majorité des entendants, ils ont des idées préconçues sur la distinction entre sourds et malentendants. La plupart des professionnels de santé pensent qu’une aide auditive compense entièrement ce que les malentendants et les sourds ne peuvent pas entendre.

J’ai, en ce qui me concerne, vécu l’expérience singulière d’un médecin généraliste m’assurant que mon audition semblait parfaitement normale. Deux mois plus tard, je portais deux appareils auditifs prescrits par un audiologue après une consultation que j’ai du lutter pour obtenir. Et cela parce que le médecin manquait de connaissances et de compréhension des différents degrés de surdité.

A lire également : 5 conseils pour bien préparer ses sorties lorsqu’on présente une perte auditive

4) Connaissez-vous vous-même

Avant de prendre un rendez-vous pour une procédure médicale, vous devez absolument connaître vos difficultés spécifiques en matière d’audition.

Vous êtes réellement votre propre expert pour ce qui est de votre ressenti dans certains types de situations et de ce que vous apporte votre appareil auditif. Certaines personnes, dont moi, n’ont aucun problème à mener une conversion en face à face avec une seule personne. Mais dès lors que le nombre d’interlocuteurs augmente, entendre devient plus compliqué. C’est d’autant plus vrai lorsque ceux-ci se parlent entre eux et simultanément. Il est très facile de se retrouver perdu dans une situation comme celle-ci. Et le résultat est loin d’être satisfaisant pour l’ensemble des participants.

Il se peut que vous lisiez sur les lèvres et vous devrez donc prendre ce paramètre en considération en amont. Vos appareils auditifs ne sont peut-être pas suffisamment puissants dans un environnement bruyant tel qu’une salle d’attente. Entendre votre nom au milieu des conversations des autres peut-être très difficile.

Bien connaître votre perte auditive portera ses fruits sur le long terme. Cela renforcera votre capital confiance lors de vos rendez-vous.

5) Connaissez vos droits

Malgré votre déficience auditive, vos droits sont identiques à ceux des autres.

Si vous êtes considéré comme une personne avec un handicap par la société et sans nul doute par la communauté médicale et ses secteurs affiliés, vous avez cependant le droit d’accéder aux consultations médicales comme tout un chacun et quelles que soient vos difficultés.

Cela signifie donc que votre médecin, les infirmières et le personnel des structures médicales ont l’obligation de s’assurer que vous puissiez bénéficier, lors de vos consultations, du même niveau de soin et de prise en compte de vos besoins que les autres patients. Indépendamment de leur état de santé et de leurs difficultés individuelles.

C’est une bonne nouvelle pour les personnes souffrant d’une perte auditive. Cela signifie qu’informer les personnes auxquelles nous avons à faire n’a rien à voir avec le fait de se plaindre. Mais bien d’exercer nos droits de citoyens. Ce n’est pas demander un traitement de faveur, c’est accéder à ce dont nous avons besoin.

Si vous prenez tous ces conseils en compte et les appliquez, vos rendez-vous chez le médecin se feront en toute sérénité.

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.