Phonak
logo

5 conseils pour bien préparer ses sorties lorsqu’on présente une perte auditive

Ne pas bien entendre ne doit pas être un frein à votre vie sociale. L’essentiel est de veiller à être bien informé et aussi préparé que possible avant de prendre part à des sorties.

Ne pas bien entendre ne doit pas aliéner votre personnalité. Et il suffit d’un peu d’attention et de réflexion pour aborder différemment la manière dont vous vivez tous les moments importants de votre vie.

« Ne pas bien entendre ne doit pas aliéner votre personnalité. »

Il est important de connaître ses limites et, soyons honnêtes, nous en avons tous. Si, par exemple, vous avez du mal à suivre une conversation dans la foule, vous devez veiller à ce que votre groupe d’amis se tienne un peu à l’écart du reste de l’assemblée. Peut-être sur un des côtés ou dans un coin, un peu en retrait.

Si vos aides auditives ont tendance à capter les bruits forts dans les lieux publics, comme ceux des machines à café ou à smoothie, vous veillerez à être assis suffisamment loin pour que les sons soient équilibrés et que vos aides auditives captent plus que les bruits de fond. Savoir au préalable comment dépasser ces difficultés imposées par l’environnement peut aider à rendre l’expérience plus agréable.

Voici donc cinq conseils pour bien préparer ses sorties.

1) Exprimer une préférence

Lorsqu’on vous demande, le cas échéant, si vous avez une préférence, n’hésitez pas à le dire clairement si tel est le cas. Trop souvent, nous malentendants sommes si contents d’avoir été invités que nous nous rallions à la majorité et ne mettons pas nos idées en avant. Nous avons tendance à ne pas vouloir faire d’histoires. Or, cela peut être le pire des scénarios car, si en définitive nous passons un mauvais moment, nous pouvons difficilement nous plaindre s’il nous a été donné l’occasion de nous exprimer au début.

Mieux vaut donc faire état de nos préférences et expliquer pourquoi nous aimons tel ou tel endroit. Ceci, en supposant que ceux qui nous invitent soient conscients de notre perte d’audition et des difficultés que cela engendre. Même si nos amis savent ce qu’il en est, n’oubliez pas qu’à moins d’être eux aussi confrontés à une perte auditive, ils ne peuvent pas pleinement comprendre la manière dont vous vivez une situation donnée.

Si vous êtes sûr de vous, vous pouvez suggérer un endroit. Vous serez ainsi assuré d’être, pour le moins, sur un pied d’égalité avec tous ceux qui se joignent à vous.

2) Poser des questions

N’ayez pas peur de poser toutes les questions possibles sur l’événement et le lieu. Cela n’a rien de colossal, il est désormais très facile d’envoyer un mail à la plupart des établissements. N’oubliez pas, plus vous êtes informé et préparé à ce qui vous attend, plus vous vous sentirez détendu et, par voie de conséquence, plus l’expérience sera agréable.

Si l’établissement est équipé d’un système à boucle magnétique, demandez s’il est pleinement opérationnel et si le personnel est formé à son utilisation. Étonnamment, de nombreux sites pourvus de telles boucles ne savent pas comment elles fonctionnent ni même qu’elles doivent être allumées pour être opérationnelles. Demander vous permet d’avoir le contrôle de la situation.

À lire également : En quoi consistent les boucles magnétiques et comment fonctionnent-elles ?

3) Trouver la meilleure place pour vous

Même si vous ne lisez pas délibérément sur les lèvres, il faut savoir que tous ceux qui souffrent de perte auditive tiennent compte, d’une certaine manière, des expressions du visage et du langage corporel. Veillez donc à être assis au meilleur endroit possible afin de pouvoir communiquer au mieux.

« Veillez donc à être assis au meilleur endroit possible afin de pouvoir communiquer au mieux. »

Certains lieux peuvent être modérément éclairés, ce qui peut représenter un inconvénient sérieux pour une personne présentant une perte auditive. Si cela vous pose un problème, préférez les endroits plus éclairés. On ne parle pas de projecteurs mais d’espaces suffisamment clairs pour que vous puissiez voir le visage de vos interlocuteurs. Cela facilitera grandement votre communication.

4) Avoir des piles de rechange

Tous ceux qui ont eu un temps des aides auditives savent très bien ce qu’on ressent lorsqu’on se rend compte que les piles vont nous lâcher. Un réel vent de panique qui, en réalité, n’a pas lieu d’être. On trouve dans le commerce de petits porte-clés qui peuvent contenir jusqu’à trois piles d’aides auditives. De la même manière, vous pouvez les glisser dans votre portefeuille ou porte-monnaie. La confiance que cela vous donne vous booste et vous met dans de bonnes dispositions pour la suite. Encore mieux, si vous avez des aides auditives rechargeables, la question ne se pose pas !

5) Être force de proposition

Trop souvent lorsqu’on nous demande où nous aimerions aller, nous optons pour la facilité et suivons le mouvement. Cela peut être super et c’est certainement une excellente manière de découvrir de nouveaux lieux et d’apprécier de nouvelles expériences. Le problème, c’est qu’en laissant ceux qui entendent toujours choisir pour nous, cela peut s’avérer loin d’être parfait. Alors, au lieu de vous inquiéter de l’expérience à venir, anticipez pour mieux proposer.

« Alors, au lieu de vous inquiéter de l’expérience à venir, anticipez pour mieux proposer. »

Visitez de nouveaux restaurants pour voir comment vous vous y sentez ; le simple fait d’y prendre un café vous donnera une idée du lieu. Examinez attentivement la zone des sièges et des tables. Sont-ils recouverts de tissus et de nappes ? Où s’agit-il de surfaces dures ? Est-ce que le bruit des couverts qu’on dispose vous rend nerveux ? Est-ce que l’éclairage vous permet de voir clairement le visage des gens ?

En résumé :

1. Exprimez une préférence.

2. Posez des questions.

3. Choisissez la bonne place.

4. Prenez des piles de rechange.

5. Proposez.

En faisant ces cinq choses, vous vous mettez dans la position idéale pour profiter de chaque moment en société, qu’il s’agisse d’un verre entre amis, d’un travail en groupe, d’une fête ou d’une réunion de famille.

Être atteint de perte auditive ne doit pas vous isoler des gens ni d’une vie sociale. Cela vous met simplement devant des difficultés qu’avec un peu de réflexion et d’anticipation vous pouvez dépasser.

Sortez, amusez-vous et profitez, vous méritez ce qu’il y a de mieux.

Et vous, comment préparez-vous vos sorties pour en profiter pleinement ? Révélez-nous vos secrets en commentaires !

© 2017 Phonak AG. tous droits réservés.